Axa France | Axa Santé et Collectives

8 décembre 2014

DSPS AXA SOLUTIONS COLLECTIVES ...

Une certaine vision de la parité chez AXA

La situation y est plus que préoccupante, notamment à la souscription technique.

Lors du CHSCT du 2 décembre dernier, voici la déclaration faite par la CGT concernant le secteur de la Souscription Collectives

 :

JPEG - 26.6 ko

"Une gestion des effectifs à flux tendu, sans aucune marge pour absorber les charges générées par les modifications législatives (qui nécessitent une étude et une souscription toujours plus complexe notamment les appels d’offres en terme de délais très courts) La nouvelle réorganisation de mai 2014 n’a pas tenu ses promesses en terme de fluidité des activités malgré l’investissement de tous ! La principale faille étant qu’il manque du personnel !! Un exemple : des collègues, pour absorber la charge considérable de travail, mangent un sandwich sur leur poste de travail, partent vers 20h voire 21h... Un constat de journées interminables...

JPEG - 9 ko

Dans ce secteur, les nouvelles recrues partent souvent au bout de 3-4 ans. C’est un secteur très démarché par les chercheurs de tête qui proposent aux salariés des rémunérations plus attractives ailleurs... Pour garder les anciens et les plus récents, la direction devrait mieux les rémunérer et leur offrir des perspectives d’évolution... Il est réellement question ici de la politique générale menée par la direction d’AXA, RIEN d’autre ! De nombreux jeunes ont été formés et sont présents dans les équipes ! On ne forme pas un souscripteur "autonome" en un an !! Mais aucune embauche pérenne en prévision pour alléger les équipes !

Des chiffres que nous pouvons d’ailleurs décrypter dans le bilan de la Qualité de Vie au Travail qui n’a que le nom pour tenter de remédier aux problèmes existants... 24% des salariés de la gestion et souscription Collectives sur une échelle de 1 à 10, 1=vous vous sentez très mal dans votre travail, se situent de 1 à 4, ce qui est trop important ! De plus, la menace d’une externalisation (via l’outil COLOR pour l’instant) ne motive plus personne... Mais heureusement, il reste encore l’esprit d’équipe qui tient tant bien que mal envers et malgré tout !

Au vu de tous ces éléments, la CGT vous alerte sur la situation de stress vécue par les équipes et vous demande l’embauche immédiate des salariés précaires déjà formés pour solutionner immédiatement ce risque de burn-out latent pour certains de nos collègues ! Il est plus que temps d’agir !"

En dehors de cette déclaration, dans le débat, des éléments fournis au CE ont été repris par la direction :

  • Une hausse d’activité de 12% par rapport mois dernier mais 10% d’avenants en moins (moulinette mise en place), 6% d’AN en plus et de taille plus grande, 85% d’études et re-souscription dues aux évolutions réglementaires.
  • Mesures prises : nouvelle organisation avec des équipes plus petites. Les effectifs ont été renforcés : plus 10% de CDI, 7 alternants et 6 cdd, deux souscripteurs ANI prévus en 2015 et encore deux postes ouverts non pourvus.
  • Pour la direction, les effectifs sont suffisants. Les formations sont longues et il faut se concentrer sur le contenu et cibler les objectifs
  • Les petits comptes sont transférés à l’UGIPS depuis le 17 novembre
  • Les responsables de cette direction essaient de négocier des délais plus souples avec l’inspection et la montée en compétence des nouveaux recrutés se poursuit.

La direction a affirmé prendre au sérieux cette alerte et veillera à ce que les salariés prennent le temps de se restaurer. Elle a annoncé la CDéisation d’un collègue en CDD en 2015. Encore un effort, il reste 5 collègues en CDD et 7 alternants !

Bien entendu, vos élus CGT suivront l’évolution de la situation au travers du CHSCT et du CE Entreprises/ Solutions Collectives. Nous restons à votre écoute.

N’hésitez pas à faire appel à nous, vos élus CGT sont là pour vous représenter et vous assister au quotidien.