Les infos | Groupe axa

22 avril 2015

Comité Européen de Groupe

Axa Portugal : la CGT dit "não" aux licenciements !

Des licenciements injustifiés au sein d’un groupe multimilliardaire

67 salariés d’Axa Portugal vont perdre leur travail de manière purement arbitraire puisque les résultats du Groupe sont (encore et toujours) en hausse :

JPEG - 27.8 ko

Alors même que le groupe Axa vient de publier ses chiffres, à nouveau en progression (ceux-ci ont atteint, pour l’exercice passé, 5 Milliards d’euros de bénéfices), c’est une nouvelle profondément injuste et totalement incompréhensible que viennent d’apprendre certains de nos collègues d’Axa Portugal :

Celle de leur licenciement !

Les méthodes elles-mêmes, employées par la Direction afin de procéder à ces licenciements sont absolument inacceptables, et définitivement indignes d’une société qui se déclare, très sérieusement, « Citoyenne et Responsable » !

C’est en se rendant au travail que certains des salariés concernés ont été informés de la décision les concernant.

Licenciement pour ne pas avoir atteint ses objectifs pour les uns, disparition de leurs postes de travail pour les autres (au sens propre, comme au figuré, puisque certains collègues constatent la disparition physique de leur outil de travail informatique !), agence dont on apprend la fermeture en arrivant le matin...

Pire, des entretiens sont réalisés avec certains salariés à qui il est « fermement suggéré » de signer un engagement à n’exercer aucun recours concernant leur licenciement, en échange de 6 mois de complémentaire santé au-delà de la date de leur mise à la porte !

Le Groupe Axa a, visiblement, bien du mal à comprendre la notion de Partage :

Nos 67 collègues, licenciés brutalement, n’auront donc aucune récompense quant au travail qu’ils ont accompli, et qui a permis au Groupe de se hisser aux sommets qu’il occupe actuellement.Ils n’auront, d’ailleurs, plus de travail, du tout...

Au mépris des règles les plus élémentaires de ce qu’Axa ose qualifier de « dialogue social », les élus du Comité Européen de Groupe (C.E.G), qui représentent les salariés au niveau européen, n’ont pas été informés de ces licenciements à venir !

Le Groupe Axa semble désormais ne plus rien vouloir partager avec les salariés et leurs représentants :  : ni les bénéfices colossaux, pourtant réalisés grâce au travail de chacun ; ni les informations indispensables au bon déroulement de la mission de leurs représentants !

Aux vues de tous ces éléments, et face à la gravité de la situation pour nos 67 collègues, les élus CGT du C.E.G demandent expressément à être reçus par la Direction, dans les plus brefs délais.