Accords Axa France | Salaires Primes

30 juin 2015

Accord Interessement Axa France 2015 2016 2017

La Direction nous propose de reconduire un système mis en place depuis plusieurs années déjà, qui pour la CGT représente un enchevêtrement de critères choisis au bon gré de la direction.

Dans le même esprit, elle limite le taux de versement de l’intéressement aux préconisations du législateur : 10 % alors que la Loi le propose à 20 % !

JPEG - 52.7 ko

De plus, ce système est soumis à une variable d’ajustement : plus la participation est importante, plus l’intéressement est minoré. L’enveloppe globale reste donc la même et le principe et son mécanisme n’oblige de fait en rien la direction.

Les négociations portant sur l’intéressement sont censées établir des règles permettant "d’intéresser" » les salariés d’AXA France.

L’entreprise, pour sa part, n’a pas l’air de s’intéresser le moins du monde à une redistribution équitable des bénéfices engendrés par les résultats d’AXA (5 milliards d’euros de bénéfices en 2014) pour s’en convaincre nous constatons que la direction a décidé arbitrairement une seule et unique négociation.

Cette répartition est aussi loin d’être égalitaire, car elle exclut certaines catégories de salariés.

Et pourtant, les résultats d’Axa sont bien le fruit et les efforts de chaque salarié de cette entreprise !

En somme, que ce soit au niveau du groupe ou de l’entreprise AXA France, la légitime récompense de tous les efforts fournis par les salariés pour les exercices passés ne deviendra pas une réalité !

En revanche, les 17 % d’augmentation des dividendes pour les actionnaires sont bien réels !

Malheureusement au détriment des restructurations, réorganisations et licenciements… occasionnant ainsi une baisse d’effectifs et augmentation de la charge de travail qui manifestement importe peu la Direction !

La CGT rappelle que ces primes, intéressement et participation sont aléatoires, et donc non garanties. De plus elles ne sont pas soumises aux cotisations sociales, ce qui a pour conséquence de contribuer au déficit des caisses (Sécurité sociale, Arco, Agirc…).

La CGT réclame une réelle augmentation de salaire par l’intégration de ces primes à la rémunération !

La CGT n’a pas ratifié cet accord.

Téléchargez l’accord du 19 juin2015 signé par la CFDT, la CGC et l’UNSA

interessement AF 2015 2017 (PDF - 516.1 ko)

avt 30062016 interressement 2016 2018 af (PDF - 1.4 Mo)