Les infos | Groupe axa

22 octobre 2015

Retraites complémentaires

Pas d’accord sur le dos des salariés !!

L’accord qui devrait être signé par les 3 organisations patronales et la CFDT, la CFE-CGC et la CFTC le 30 octobre prochain, c’est le report de l’âge de départ à la retraite d’un an ou une baisse des pensions.

Les salariés qui ne pourraient différer leur départ subiraient les trois premières années de retraite un abattement de 10 % : une double peine pour les 56 % de salariés qui ne sont plus en emploi et pour les femmes dont la pension est déjà en moyenne inférieure de 40 % à celles des hommes et de 60 % pour les femmes cadres.

Les jeunes générations verraient le niveau de leurs futures pensions diminuer de 8,5 % supplémentaires. Les retraités essuieraient de nouvelles baisses de leur pouvoir d’achat pendant trois années supplémentaires, outre le report au 1er novembre de la revalorisation de leurs pensions.

Au total la contribution des salariés actifs et retraités s’établirait à 95 % du besoin de financement contre 5 % pour le Medef : soit 5,7 milliards à la charge des salariés et retraités contre 300 millions pour le patronat.

Pourquoi la CGT était-elle absente de la conférence sociale ?

Pour en savoir plus, téléchargez le tract de la CGT AXA

cgt axa retraite 10 2015 (PDF - 525.4 ko)