Les infos | Actualités Sociales

9 novembre 2015

Code du travail, négociations sociales...

Ce que nous voulons !

La CGT assume et revendique son rôle d’organisation syndicale productrice de norme sociale, de droits et garanties pour les salariés, dans le cadre de la négociation. Le principe de faveur doit prévaloir.

Le terme et les contenus du dialogue social sont aujourd’hui trop galvaudés, trop connotés négativement. La CGT substitue le terme et la notion de négociation sociale à ce qui est devenu ce jour un « monologue » social.

Les salariés voient leurs droits rognés, remis en cause et battus en brèches par des dispositions gouvernementales qui se déclinent dans des « négociations » de branche et d’entreprises où les employeurs, attachés à une plus grande rentabilité de l’économie, augmentent les cadences, la flexibilité, la précarité et poussent les salariés à plus de productivité sans rien céder sur les légitimes revendications de ceux- ci telles que :
-* Les salaires ;

  • L’organisation du travail ;
  • L’emploi 
  • La reconnaissance des métiers et de la pénibilité qui leur est associée ;
  • Le développement industriel ;
  • L’âge de départ à la retraite, à taux plein.

Les conséquences de ce blocage patronal sont un processus de négociations en berne, des mesures régressives et une colère sociale exacerbée !

Téléchargez la communication de la CGT Axa

cgt axa comm 11 2015 (PDF - 384.7 ko)