Les infos | Actualités Sociales

18 octobre 2018

Suppression des cotisations sociales au 1er octobre 2018

Vous aimez les tours de passe-passe ?

Ça tombe bien, votre bulletin de paie en est un !

  • Augmenter le « net à payer » en supprimant les cotisations sociales, revient à abaisser les droits à la santé et à l’indemnisation lors de la perte d’emploi, en clair, contraindre à recourir à des assurances privées, plus chères, moins efficaces et détruisant tout mécanisme de solidarité.
  • Augmenter le « net à payer » en supprimant les cotisations sociales, provoque un manque de financements des caisses de Sécurité sociale, génère mécaniquement leur déséquilibre financier, afin, le jour venu, de les remettre en cause à la vue de leur situation financière déséquilibrée.
  • Augmenter le « net à payer » en supprimant les cotisations sociales, c’est donner le prétexte pour les employeurs de ne pas augmenter les salaires et augmenter les bénéfices, lorsqu’il y en a, encore plus augmenter les dividendes pour les actionnaires.

Certes, une augmentation du salaire net de 19 € par mois va apparaître au niveau du SMIC.

Ces quelques euros accordés sur le salaire net seront vite repris, notamment dans les dépenses de santé, à travers les baisses de remboursement de médicaments, les augmentations de cotisations dans les mutuelles ou les complémentaires santé…

Téléchargez la communication de la CGT Axa

cotis sociales 10 2018 (PDF - 331 ko)