Les infos | Autres sociétés AXA

13 février 2014

Tenons nous prêts

Après le boycott du Grand Direct

La Direction a proposé des réunions d’information sur le projet d’accord du temps de travail alors qu’aucun projet définitif n’a encore été envoyé aux organisations syndicales.
N’est-ce pas fait pour qu’aucune question ne soit posée au Grand Direct ?

La CFDT a appelé au boycott du Grand Direct de la Direction du vendredi 14 février 2014.

La CGT se veut solidaire de l’action engagée par la CFDT, c’est pourquoi nous nous associons à ce boycott.

En effet, dans leur dernier tract, la CFDT affirme que son action ne s’arrêtera pas à leur journée du 14 février et nous, la CGT n’en attendons pas moins.
Aussi, nous envisageons une action dans les prochains jours et comptons sur la CFDT pour être à nos côtés et tenir leur parole.

Nous rappelons que si nous sommes si tenaces c’est parce que ce projet d’accord est d’une part néfaste pour la santé des salariés et d’autre part au bénéfice exclusif de la direction.
La direction veut nous convaincre d’augmenter le temps de travail, nous flexibiliser, nous imposer des permanences du soir pour le bien des clients !!! Et si c’était tout simplement pour dégoûter les salariés et gagner quelques millions d’euros ?

La direction veut être transparente, qu’elle réponde déjà à ces questions :

• Pourquoi Direct assurance est la seule entité du groupe Axa à augmenter le temps de travail ?
• Pourquoi avez-vous refusé systématiquement tout changement définitif des CDC en tranche C depuis 4 ans ? Est-ce une stratégie ?
• Pourquoi supprimer les 3 jours de congés de modulation ?
• Pourquoi déduire la journée de Pentecôte des 8 JRTT ? (il ne nous restera plus que 7 jrs à poser au lieu de 8 actuellement)
• Pourquoi écrire « les dispositions de l’accord prévaudront désormais sur toutes autres dispositions conventionnelles d’entreprise portant sur le même objet ». Que cela signifie-t-il ?
• Comment et sur quels critères comptez-vous refuser les demandes de formule adressées par les salariés ?
• Pourquoi imposer une permanence du soir à tout le monde, alors qu’il aurait suffi d’inciter les salariés avec une prime de 300 € par mois (20 jrs par mois X 15 € = 300 €) ?
• A combien estimez-vous le gain en Euros engendré par cet accord ?
• Après avoir gagné et imposé avec cet accord, environ 15 000 heures par an aux salariés, pensez-vous que les heures supplémentaires existeront toujours ?
• Vous vous engagez à accepter toutes les demandes à 90 % avec (1 jour / 15 jours) ou (½ journée / semaine) aussi si tout le monde pose à partir du 01/07/2014 son mercredi, comment allez-vous faire ?
• Dans cette période de crise, pourquoi Direct Assurance ne joue-elle pas son rôle de Société responsable et prospère ? EMBAUCHER EN CDI A RENNES ?
• Comment comptez-vous gérer les dizaines d’échanges quotidiens par le biais de votre bourse d’échange sans la mettre sous autorité du manager ou de tout autre supérieur hiérarchique ?
• Sur quels critères les demandes de temps partiels à 80 % seront-elles acceptées (hors congé parental) ? La direction projette-t-elle la fin du temps partiel hors 90 % ?

Tenons nous prêts