Les infos | Groupe axa

22 juin 2014

Communiqué de presse de la CGT AXA sur l’emploi des jeunes dans le Groupe

Axa et l’alliance pour la jeunesse : une opération de communication ?

La CGT AXA a demandé à Henri de Castries d’être reçue mardi 24 juin à 9h30 pour lui remettre une pétition demandant l’embauche en CDI de l’ensemble de nos collègues en CDD, contrats d’alternance, apprentissage, intérimaires afin qu’Axa en termine une fois pour toutes avec l’emploi précaire. Cette pétition a été signée par près de 2 500 collègues d’AXA France.

Après avoir reçu des aides publiques importantes (notamment 20 millions d’euros du CICE) AXA va annoncer ce mardi le recrutement de 20 000 jeunes en Europe dont 10 000 en CDI…sur 4 ans, soit 5000 par an dont la moitié en contrat précaire. Est-ce satisfaisant ?

1/ Axa porte une lourde responsabilité dans le développement du chômage en Europe notamment concernant celui des jeunes :

De 2008 à 2013 l’effectif du personnel d’Axa en Europe est passé de 77 851 à 70 614, soit 7237 emplois supprimés en 5 ans dont 3835 chez les jeunes de moins de 30 ans (53%).

2/ Il en est de même au niveau mondial avec une baisse des effectifs de 2008 à 2013 de 27129 emplois dont 56% chez les jeunes de moins de 30 ans.

PNG - 31.4 ko

3/ Quelles garanties avons-nous que les jeunes nouvellement recrutés resteront bien dans l’entreprise quand on voit le turn-over notamment chez les personnels commerciaux ?

Pour le personnel commercial : chez AXA France en 2013 : 702 embauches et 1040 sorties Parmi les 20 000 annonces de recrutement, combien de jeunes seront recrutés chez le personnel commercial où en une année, il y a plus de sorties que d’entrées !

Pour le personnel administratif : AXA France en 2013 aura fait appel à 894 contrats précaires prouvant là encore, si c’était nécessaire, le manque criant de salariés pérennes et seuls 135 jeunes obtiendront un CDI. Chaque année des centaines de jeunes sont recrutés en alternance, CDD…certains sont dans l’entreprise ainsi depuis 2006 sans espoir d’avoir un CDI.Cette année encore, combien seront encore présents dans nos murs, une fois leur formation terminée ?

4/ Des résultats en hausse et des besoins en effectifs

Avec un chiffre d’affaires (+2%) et un résultat courant (+20%) en hausse, il apparait évident que l’activité des services a encore connu une croissance importante en 2013. Les « gains de productivité » voulus par les différentes réorganisations de services ont désormais montré leurs limites et il n’est pas rare d’avoir recours aux heures supplémentaires pour pouvoir traiter les stocks.

L’accord GPEC –Gestion Prévisionnelle des emplois et des Compétences (non signé par la CGT) prévoit de 2013 à 2015 2600 départs pour 700 voire au mieux 900 recrutements. Cf fiche jointe.
Pour atteindre ces objectifs, la direction met en place des outils et des organisations qui génèrent pression, stress et découragement. Et elle a recours au travail précaire, notamment celui des jeunes.

En signant massivement une pétition, le personnel a tenu à faire part de son profond mécontentement sur la situation réservée aux jeunes accueillis dans l’entreprise. Henri de Castries prévoit à nouveau le recrutement de 2500 jeunes en contrats précaires par an en Europe. La CGT, avec le personnel, continuera à demander à que ces jeunes puissent bénéficier d’un CDI.

Contact : Nadine Garcia, déléguée syndicale centrale CGT AXA
nadine.garcia axa.fr

fiche technique GPEC (PDF - 215.6 ko)

lettre a mr henri de castries (PDF - 275 ko)

communiqué de presse emploi jeunes (PDF - 692.6 ko)